1er octobre 2018 : nouvelle suppression de cotisations salariales

Pour rappel en janvier 2018, certaines cotisations salariales ont été modifiées. La cotisation salariale d’assurance maladie a disparu et la cotisation salariale d’assurance chômage a déjà baissé de 1,45 point. Elle est passée de 2.40 % à 0.95 %.

Nouvelle étape : disparition de la cotisation salariale assurance chômage

La cotisation salariale d’assurance chômage disparaît à compter du 1er octobre 2018 entraînant une nouvelle modification de votre bulletin de salaire.

La présentation de nos bulletins de salaires a évolué depuis janvier 2018 pour « en clarifier la lecture et mieux faire ressortir l’évolution de ceux-ci du fait des réductions de cotisations salariales et du futur prélèvement à la source des impôts sur le revenu à partir du 1er janvier 2019 », dixit le gouvernement.

bulletin de paie : Mode d’emploi

Attention aux nouvelles mentions obligatoires à faire apparaître  !

Une attention toute particulière à l’attention des DRH ou aux personnes qui s’occupent de la paie.

Un arrêté du 9 mai 2018 a modifié l’arrêté du 25 février 2016 fixant les libellés, l’ordre et le regroupement des informations sur le bulletin de paie, actant la suppression de la cotisation salariale maladie d’ores et déjà effective et la cotisation d’assurance chômage à partir du 1er octobre prochain. Les entreprises ont l’obligation de créer une nouvelle rubrique qui précise l’impact de la suppression de ces cotisations sur la rémunération en prenant en compte la hausse de la CSG. (nouvelle ligne apparue au bas du bulletin de salaire sous le montant net à payer)

Par ailleurs, en raison de la fusion de l’Agirc et de l’Arrco à compter du 1er janvier 2019, le bulletin de paie devra être modifié en matière de retraite complémentaire.

Enfin, le salaire net effectivement versé aux salariés allant diminuer avec l’entrée en vigueur du prélèvement à la source à compter du 1er janvier 2019, les entreprises devront également faire apparaître sur le bulletin de paie le net à payer avant impôt. Le corps de caractère devra être au moins égal à une fois et demie celui utilisé pour les autres lignes dudit bulletin.

Il est conseillé aux structures qui ne l’auraient pas encore fait de communiquer directement auprès de leurs salariés dès la rentrée sur le principe et les modalités du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu ».

Voir notre actualité à ce propos en cliquant ici.